L’état du marché immobilier toulousain

Peu impacté par la crise sanitaire, le marché immobilier toulousain est enclin sur le premier semestre 2021, à une demande persistante.

La volonté d’investir

Au vu des taux d’emprunt à faibles coûts, une remarquable hausse de la demande d’investissement sur le secteur de la ville rose a fait son apparition, en particulier dans l’hypercentre.

En effet, depuis le début de l’année, les chiffres ont doublé : avec à ce jour +14% d’acquéreurs par rapport au nombre de biens à la vente.

Également, l’immobilier locatif représente 65% du marché, avec une éligibilité de la ville à la loi Pinel, permettant de nombreux avantages aux investisseurs.

Des prix stables

Dans l’ensemble, une stabilité se fait ressentir, et le marché immobilier toulousain reste bien inférieur aux prix de la capitale. 

Cependant, une exception est à considérer dans les quartiers les plus prisés de la ville, avec une tendance à l’augmentation des prix.

Les quartiers les plus intéressants

En tant que 4ème ville de France et 1ère ville étudiante, Toulouse et sa périphérie représentent une aubaine pour les potentiels acquéreurs et investisseurs.

Néanmoins, certains quartiers et communes du secteur toulousain en pleine expansion sortent du lot, comme la ville de Blagnac avec ses bassins d’emplois, ou plus récemment la construction de l’éco-quartier de la Cartoucherie.

Un doute ?
Une question ?

    *champs obligatoires